Sténose aortique

La sténose aortique est un rétrécissement de l’ouverture de sortie du ventricule gauche. Ceci est généralement causé par une maladie de la valve aortique. Avec cette sténose valvulaire aortique, il y a une sténose (rétrécissement) de la valvule aortique, qui ne peut donc pas s’ouvrir assez largement. Avec une sténose aortique, un gradient de pression peut se développer à travers la valve. Le ventricule gauche doit donc générer des pressions plus élevées pour faire pénétrer le sang dans l’aorte. Au fil du temps, une hypertrophie ventriculaire gauche se développe en raison de la charge de pression.

Symptômes

Certains patients ne se plaignent pas; la mort soudaine et inattendue peut être le seul symptôme. La fatigue, l’essoufflement et le manque d’oxygène pendant l’exercice, des douleurs thoraciques, des étourdissements et des évanouissements pendant l’exercice sont d’autres symptômes. Un murmure fort, plutôt allongé, rugueux, grattant plutôt que grattant, peut être entendu à travers un stéthoscope, avec un maximum entre les 2ème et 3ème côtes à droite du sternum, avec différents types l’endroit où le souffle s’est déplacé peut être au maximum décalé. Le souffle commence après le premier ton, est au maximum au milieu de la systole et se termine avant le second ton (souffle systolique crescendo-decrescendo) La pression artérielle est généralement normale, mais la pression du pouls est souvent la différence entre systolique et une pression diastolique inférieure à la normale. L’électrocardiogramme montre des signes d’hypertrophie ventriculaire gauche. Le diagnostic se fait par échocardiographie et finalement par cathétérisme cardiaque.

Les causes

La sténose aortique peut avoir de nombreuses causes différentes. Ceux-ci peuvent être divisés en supravalvulaire (situé au-dessus des valves), valvulaire (= sténose de la valve aortique) et sous-valvulaire (situé sous la valve).

Supravalvulaire (généralement congénitale):

Valvulaire:

  • Valve aortique avec sténose rhumatismale aiguë forme innée; souvent, la valve aortique n’a que deux glissements (« poches ») au lieu de trois.
  • en raison de rhumatismes aigus
  • forme dégénérative

Forme sous-valvulaire:

  • Anomalie congénitale: une membrane.
  • Cardiomyopathie obstructive hypertrophique, HOCM, une maladie héréditaire autosomique dominante
  • Une sténose aortique sous-valvulaire a également été décrite comme résultat de l’une des maladies de stockage lysosomal.

Thérapie

Cela dépend de la gravité et de la cause du problème. Si le problème est causé par une valve rétrécie, une intervention chirurgicale (réparation ou remplacement de la valve) peut être indiquée. Depuis 2005 environ, il existe également des techniques qui peuvent être réalisées chez des patients vulnérables par cathétérisme cardiaque.

Ressources:
https://nl.wikipedia.org/wiki/Aortastenose